15
octobre
2017

Le Dynamo fait chuter le champion

Le Dynamo fait chuter le champion

Le Dynamo de Québec accueillait l’AS Blainville ce dimanche au complexe Honco. Blainville, déjà sacré champion à trois journées de la fin du championnat, se présentait à Québec avec l’intention de ne pas céder une deuxième fois face au Dynamo, qui s’était imposé chez son adversaire le 12 août dernier. Le coup d’envoi était donné à 16 h, devant une belle foule.

Nabil Haned, qui remplaçait Edmond Foyé, alignait la même équipe que la semaine dernière contre Gatineau, à l’exception de Mario Gerges qui retrouvait son poste dans les buts. Le match démarrait par un long round d’observation ou aucune des deux équipes ne parvenait à approcher le but adverse. Québec trouvait à quelques reprises des espaces dans le dos de la défense blainvilloise, mais ne pouvait concrétiser. La légère domination du Dynamo débouchait sur une grosse occasion de but à la 29e minute. Gnenago combinait avec Saenz Ospina sur le côté droit avant de centrer à raz de terre au premier poteau. Lepage se jetait pour dévier, mais sa tentative passait tout juste à la droite du but adverse.

En deuxième mi-temps, le Dynamo gardait son bloc bas et laissait la possession à Blainville. En fin de match, Nabil Haned expliquait ce choix. « C’était un choix, c’était en fait le plan de match de les attendre et de se projeter rapidement vers l’avant. C’est vrai qu’on n’a pas eu beaucoup d’occasions, surtout par prudence parce qu’on aurait pu se projeter en étant plus nombreux, mais comme la consigne était de rester bas, on n’a pas pris trop de risques. C’est pour ça qu’on a souvent été dangereux sur les côtés, mais sur le centre on avait un joueur seul face à plusieurs adversaires, donc c’était difficile à exploiter. En deuxième mi-temps, on a demandé aux joueurs d’attendre du soutien pour combiner, ou alors d’aller provoquer en un contre un, ce qui était aussi une des consignes pour aujourd’hui. En prenant plus de risques, on aurait pu se créer plus d’occasions parce que Blainville était vulnérable à la perte du ballon ». Malgré une seconde période aussi pauvre en occasions que la première, le Dynamo réussissait à trouver la faille en fin de match. St-Maurice, qui se présentait face au but, était retenu de façon irrégulière dans la surface. L’arbitre désignait alors le point de penalty, en plus d’exclure le dernier défenseur de l’AS Blainville. Bassement se chargeait de transformer le penalty pour offrir la victoire aux siens.

Québec poursuit ainsi sa série d’invincibilité, avec un neuvième match sans défaite en PLSQ. Depuis le 12 août et sa victoire à Blainville, le Dynamo a d’ailleurs engrangé six points de plus que son adversaire du jour. Pourtant, Nabil Haned ne savait pas à quoi s’attendre avant le match, face à une équipe déjà championne. « On ne savait pas trop dans quel état d’esprit allait arriver Blainville. En voyant le 11 de départ on a vu qu’il n’y avait que deux titulaires habituels qui ne débutaient pas. Mais les deux joueurs qui sont entrés en jeu à la mi-temps font partie des pièces maitresses. Peu importe l’adversaire aujourd’hui, leader ou pas, notre mission était de gagner trois points ». L’entraineur du jour n’a toutefois eu aucun mal à motiver ses troupes. « Le fait de jouer le leader était une motivation supplémentaire, donc je n’avais même pas besoin de pousser les joueurs. Quand on joue contre le champion, on se motive soi-même ».

Grâce à cette nouvelle victoire, le Dynamo s’empare au moins de la troisième place, voire de la deuxième dans l’attente du résultat du CS Mont-Royal Outremont face à Gatineau. Les joueurs de Québec se déplaceront samedi prochain à St-Hubert, avant de recevoir le FC Lanaudière pour leur dernier match de la saison.

Prochains matchs

            
Dimanche 22 octobre - 17:00 - PEPS